Du 16 au 18 novembre, l’ESJ Lille s’est mise à l’heure de la COP21. Une dizaine d’acteurs de la lutte contre le changement climatique se sont succédé à ce séminaire de trois jours coordonné par Laurie Moniez, responsable des filières Journaliste & Scientifique et Presse de proximité (PHR), et animé par la journaliste Sylvie Briet.

Débats, interventions de politiques, de scientifiques, exposés, le programme était dense.

L’objectif de ces trois jours : comprendre les enjeux des négociations sur le climat.

Lundi, les étudiants de la filière Journaliste & Scientifique ont entamé le séminaire avec trois présentations afin de rendre compte de leurs recherches sur la COP21 à leurs camarades des filières généraliste et Presse de proximité :

  • Phénomène global, impact local
  • COP21, la COP de la dernière chance ?
  • Comment le Nord-Pas de Calais relève-t-il les défis climatiques ?

Des thèmes variés pour apporter les connaissances nécessaires au débat auquel a pris part l’ensemble des étudiants le mercredi matin. Ce débat a opposé deux groupes d’étudiants qui ont joué le rôle de « climato-sceptiques » et « non-septiques ». Afin de préparer tous les arguments à mettre sur la table, des acteurs et des experts du climat interviennent en amont.

Myriam Cau, vice-présidente du Conseil régional Nord-Pas de Calais, Loïc Blondiaux, professeur de sciences politiques à la Sorbonne et Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle étaient présents ce lundi pour débattre des actions politiques à mener dans la lutte contre le changement climatique. Ont suivi ensuite des scientifiques experts du climat, Pascal Yiou et Valérie Daux, climatologues, Nicolas Bériot de l’Onerc, François Gemenne, chercheur en sciences politiques, Jean-Paul VanderLinden, professeur en sciences économiques et sciences de l’environnement à l’Université de Versailles, Philippe Bousquet du Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement. Enfin, analyse de la couverture médiatique de la COP21 avec Azar Khalatbari, journaliste scientifique, Yannick Boucher, journaliste à La Voix du Nord sur la question du militantisme et Jean-Baptiste Comby, sociologue des médias.

Après ces trois jours de séminaire, les étudiants ont désormais des clefs pour décrypter les questions climatiques, enjeu mondial d’actualité.

Merci à tous les invités d’avoir répondu présents !

Les étudiants de la filière Journaliste & Scientifique poursuivent les échanges sur leur site dédié à la COP21 dans notre région : http://copsurlenord.fr/

Article de Clémentine Thiberge, étudiante de la 23e promotion JS