Présentation

Plaquette de présentation du diplôme de l'ESJ Lille
Le Diplôme ESJ Lille est le diplôme le plus ancien de l’école.

La première promotion de l’ESJ Lille est entrée dans les murs en 1924.

C’est aujourd’hui un diplôme reconnu par la Commission Paritaire Nationale de l’Emploi des Journalistes (CPNEJ) et par le ministère de l’enseignement supérieur comme étant de niveau « Master 2″.

On y entre sur concours à Bac+3 (180 ECTS).

Quelles études suivre avant d’intégrer une école de journalisme ?
Pour les élèves de terminale ou les étudiants titulaires de 60 ou 120 crédits ECTS, l’ESJ Lille propose, en partenariat aves les universités lilloises, une formation post bac pour se préparer aux concours des écoles de journalisme : l’Académie ESJ Lille.
Les 220 heures de cours annuels de l’Académie ESJ Lille font partie intégrante de la licence et se substituent à certains cours de l’Université. En trois ans, les étudiants ont donc obtenu les 180 crédits ECTS nécessaires pour s’inscrire aux concours des écoles de journalisme et suivi une préparation spécifique à ces concours. Des accès directs sont possibles en L2 et L3.  
 En savoir plus

Organisation

La scolarité dure deux ans en contrôle continu. A l’issue de ces deux années, les étudiants bénéficient d’une double diplomation (diplôme de l’ESJ Lille et diplôme de l’IEP Lille).

Logo rouge vif de Sciences Po Lille

Les élèves, 60 par promotion (dont 10 étudiants internationaux) suivent un enseignement généraliste en première année et spécialisé en seconde. Grâce aux stages et aux collaborations avec les entreprises de presse, ils quittent l’école avec un savoir-faire reconnu et les premiers jalons posés dans les médias

 

Les étudiants sont encadrés par une équipe de journalistes chevronnés et aguerris aux exigences de la pédagogie, dirigés par des responsables de formation pour les enseignements de radio, de télévision, de presse écrite et de multimédia.
Les étudiants disposent du matériel professionnel le plus moderne : salles multimédias, stations de publication assistée par ordinateur, studios radio, plateau télé, etc. Soit tous les outils d’un bon journaliste professionnel. Ils ont aussi à leur disposition la bibliothèque la plus riche dans le domaine des médias : 10 000 livres, plus de 300 publications.

Les cours sont organisés de la manière suivante

  • L’année scolaire commence dans la deuxième quinzaine de septembre pour se terminer à la fin du mois de mai.
  • La scolarité est d’environ 35 heures hebdomadaires auxquelles s’ajoute un investissement personnel demandé en dehors des heures de présence à l’école.
  • Les cours sont obligatoires.
  • Les étudiants peuvent travailler les week-end de seconde année dans de nombreuses rédactions, parisiennes majoritairement mais aussi lilloises, partenaires de l’ESJ Lille.
  • Un stage  en presse quotidienne régionale (PQR) rémunéré et obligatoire, de deux mois minimum, entre les deux années de scolarité, permet aux étudiants d’avoir un premier contact concret avec la profession.
  • Plusieurs stages sont proposés aux étudiants pendant la seconde année dans les médias de la spécialisation des étudiants.
  • L’évaluation du travail est effectuée de façon continue par des exercices pratiques et des travaux de contrôle des connaissances.
  • L’école recommande à chacun des étudiants d’être en possession d’un ordinateur personnel et du permis de conduire.
  • Le diplôme de l’ESJ Lille est revêtu du visa du ministère de l’Éducation nationale, sous son contrôle, les méthodes pédagogiques font l’objet d’une réflexion commune et constamment menée, en liaison avec les étudiants, par les professeurs de faculté, les journalistes professionnels, les praticiens et les spécialistes qui collaborent au sein du corps professoral.

Programme

programme de la première année de master

Les enseignements de la première année de scolarité se divisent en trois grandes parties.

Un bloc d’enseignements de base dits « généraux et spécialisés », des enseignements techniques et professionnels et un projet annuel de création d’un site d’information et d’un magazine d’actualité.

Enseignements généraux et spécialisés

En première année, l’étudiant suit, à l’ESJ Lille et à Sciences-Po Lille, un ensemble de cours afin de poser et consolider le socle de ses connaissances :

  • Français et écriture journalistique
  • Etude de l’actualité et discussions sur des sujets d’actualité
  • Faits d’actualité internationale (cours dispensé en anglais)
  • Ethique professionnelle, déontologie, compréhension des enjeux auxquels sont confrontés les médias
  • Histoire des religions
  • Histoire des médias
  • Droit de la presse
  • Economie de la presse
  • Travaux pratiques de création de médias intégrant des données financières, budgétaires, juridiques et marketing
  • Initiation à la recherche

Enseignements techniques et professionnels

Parallèlement à ces enseignements théoriques, les étudiants sont répartis en petits groupes dans lesquels ils sont formés aux techniques de base du métier de journaliste dans les différents médias :

En multimédia : écriture web, réseaux sociaux, outils numériques et vidéo.

En Tv et en radio : l’écriture audiovisuelle, le positionnement vocal, le reportage, la présentation.

PHOTO2

En presse écrite : la collecte de l’information, la construction et la rédaction d’un article, les genres rédactionnels (portrait, interview, enquête…), la mise en page, le secrétariat de rédaction, la photographie.

Création d’un magazine et d’un site internet thématique

Chaque année, les étudiants réalisent intégralement (textes, maquettes, photos) un magazine en couleur et un site internet thématique.

La crise belge en 2008, la Géorgie un an après la crise Russe en 2009, la Turquie en 2010, la montée des extrêmes en Europe en 2011, Sur la route des Utopies, tour d’horizon des rêveurs avant la présidentielle en 2012, les Algériens en France en 2013, autour de la ligne de front de la première guerre mondiale en 2014 et sur la ville polonaise Wroclaw (future capitale européenne de la culture) en 2015.

Ce travail qui se mène sur plusieurs mois amène les étudiants à tester en conditions réelles les connaissances acquises tout au long de la première année.

Stage d’été

Un stage d’été rémunéré de deux mois au minimum (juillet-août), partie intégrante de la formation, prend place entre les deux années d’études. L’école propose à l’étudiant un stage qui se déroule dans une entreprise de la presse quotidienne régionale et fait l’objet d’une convention entre l’École et l’entreprise d’accueil.

Dans la perspective de ce stage, il est indispensable que les étudiants possèdent le permis de conduire.

programme de la seconde année de master

À son entrée en seconde année, l’étudiant a déjà tiré bénéfice de la formation professionnelle de base offerte en première année dans les différents secteurs de l’information (presse écrite, agence, radio, télévision, multimédia).

En outre, le stage d’été lui a permis de dépasser la simulation pour travailler au moins deux mois dans les conditions réelles du métier. Après une première année généraliste, pendant laquelle l’étudiant a découvert tous les médias et a consolidé son socle de connaissances, il débute la seconde année par une phase de reprise en main de tous les outils techniques puis se spécialise.

Enseignements thématiques spécialisés

Des grands thèmes d’actualité sont approfondis à la fois sur un plan de connaissances de bases et d’exercices pratiques. Dans les domaines de l’économie, de la politique et de la justice par exemple, l’étudiant reçoit des enseignements académiques de chercheurs et professeurs spécialisés afin de parfaire sa connaissance de ces sujets et des enseignements pratiques de journalistes spécialisés.

La complémentarité des ces enseignements assure à l’étudiant une maîtrise du fond et de la forme. Ces enseignements sont préparés conjointement par les équipes pédagogiques de l’ESJ Lille et de l’IEP Lille.

Enseignements techniques et professionnels

La formation pratique qui lui sera proposée pendant la seconde année d’études aura donc pour premier objet l’approfondissement de l’acquis.

Pour satisfaire au mieux la double exigence d’une spécialisation souhaitable et d’une polyvalence nécessaire, les enseignements professionnels de seconde année comportent :

  1. un enseignement de tronc commun (web et nouveaux médias, radio, télévision, presse écrite, agence) inscrit au programme de tous les étudiants ;
  2. Une période intensive immédiatement préalable à l’entrée dans la profession, majoritairement consacrée à la spécialité dans laquelle l’étudiant aura été reconnu le plus compétent et le plus motivé. Pendant cette longue période, l’étudiant est mis au quotidien dans les conditions d’exercices de la profession, sou- vent dans des sessions dites « de rédaction constituée » avec production de journaux écoles dans les différents médias.

Insertion professionnelle

L’étudiant bénéficie d’un accompagnement individualisé par le responsable de son média. Choix des stages, mise en relation avec les recruteurs, accompagnement des projets et des trajectoires personnelles et professionnelles s’organisent à l’intérieur de cette période dite intensive.

Session enquête

Tous les étudiants consacrent un mois en début de seconde année à un travail d’enquête pour être confronté à un sujet complexe et à son traitement.

Apprentissage

La seconde année peut-être suivie en apprentissage. En 2016-2017, 20 étudiants se forment par l’apprentissage avec Le JDD, La Voix du Nord, TF1, l’AFP, RFI, France Télévisions, Arte, I-Télé, Alternatives économiques, Jeune Afrique…

Frais de scolarité

Frais de scolarité pour les étudiants admis au concours français

Les frais de scolarité sont de 4500 euros par an.
Pour les étudiants boursiers, ils sont compris entre 1500 et 3500 euros par an en fonction du niveau de bourse de l’enseignement supérieur.

Niveau de bourse de l’enseignement supérieur pour l’année 2017/2018 Montant annuel des frais de scolarité
Non boursier 4 500 euros
Boursier taux 0 à taux 2 3 500 euros
Boursier Taux 3 et 4 2 500 euros
Boursier taux 5 à 7 1 500 euros

 

Un acompte de 1 500 euros (1 000 euros pour les boursiers) est à verser en juillet pour confirmer l’inscription de l’étudiant.

Le solde est exigible début septembre (avant la rentrée à l’ESJ Lille).

Grâce à la contribution des anciens élèves de l’ESJ Lille (Bourses Joseph Fontaine), des étudiants, en fonction de leurs ressources et celles de leur famille, reçoivent, en cours d’année, une aide financière. Les dossiers sont envoyés aux étudiants environ deux mois après le début des cours.

Depuis l’accord de double diplomation avec l’IEP Lille, les étudiants doivent également acquitter les frais de scolarité de l’IEP de Lille qui s’élevaient en 2016/2017 à 1100 euros (gratuité pour les boursiers sur critères sociaux).

Frais de scolarité pour les étudiants admis au concours étudiants étrangers

Les droits de scolarité pour les étudiants admis au concours étudiants étrangers sont de 7 500 euros par année. A ces frais s’ajoute le montant de la préformation obligatoire, soit 3 000 euros.

Depuis l’accord de double diplomation avec l’IEP Lille, les étudiants doivent également acquitter les frais de scolarité de l’IEP Lille qui s’élèvent en 2016/2017 à 1100 euros.

Grâce à la contribution des anciens élèves de l’ESJ Lille (Bourses Joseph Fontaine), des étudiants, en fonction de leurs ressources et celles de leur famille, reçoivent, en cours d’année, une aide financière. Les dossiers sont envoyés aux étudiants environ deux mois après le début des cours.
Les étudiants peuvent, sous certaines conditions, prétendre à une bourse nationale de l’enseignement supérieur. La demande doit être faite auprès des services de leur académie d’origine et suivant le calendrier fixé par elle.

Dès l’annonce des résultats du concours, les étudiants admis doivent faire eux-mêmes les démarches nécessaires au transfert de leur dossier.

L’École fournit à chaque étudiant un stage rémunéré d’au moins deux mois entre la première et la seconde année.

Ces droits de scolarité couvrent les frais d’acquisition du matériel pédagogique numérique indispensable pour les enseignements professionnels.

L’École est un externat, les étudiants bénéficient des œuvres universitaires, spécialement en ce qui concerne les restaurants.

Pour le logement, ils peuvent avoir recours au CROUS, 74 rue de Cambrai à Lille. Tel : 03.20.88.66.00. Ils sont inscrits à la Sécurité sociale, régime étudiant.