Les deux journalistes français ont été arrêtés par la police le 6 août dernier, lors d’un reportage sur des rebelles séparatistes de Papouasie.
Ils seront jugés le 20 octobre pour « infraction à la législation sur l’immigration », « travail illégal », ils risquent jusqu’à cinq ans de prison.
Ils réalisaient un reportage pour la chaîne de télévision franco-allemande Arte, en Papouasie, dans l’est de l’archipel indonésien.
Ils étaient entrés dans le pays avec un visa touristique ne permettant pas de travailler, le gouvernement de Jakarta ne délivre que très rarement des visas de travail aux journalistes souhaitant se rendre dans la région et lorsqu’il le fait, ce visa ne permet pas des conditions de reportage normales.
Une pétition pour demander leur libération est en ligne sur le site de RSF :

http://rsf.org/petitions/freethomasandvalentine

#FREETHOMASANDVALENTINE