Ce 12e numéro de Latitudes, A qui profitent les murs ?, a été réalisé par les étudiants de 91e promotion ESJ Lille. Il sont allés voir de plus près les murs qui demeurent ou s’érigent aux quatre coins de l’Europe et un peu au-delà. Pour comprendre qui tire profit de ces nouvelles frontières barrant la route à d’autres êtres humains, souvent aussi jeunes qu’eux Un site a aussi été créé pour l’occasion. Vous pouvez le visiter à l’adresse terminuseurope.fr

A commander sur la e-boutique de l’ESJ Lille au prix de 6 euros.

Déconstruire, pierre par pierre
A l’heure où migrants et réfugiés tentent de rejoindre une Europe de plus en plus verrouillée, comment ignorer les murs qui s’érigent et se contournent, s’exploitent et se détournent ? Inconcevable.
Pour la 91e promotion de l’ESJ Lille, l’évidence est aussi défi : creuser jusqu’aux fondations des nouveaux remparts et des garde-fous du passé, pour ne pas tomber dans
le déjà-vu. Là où la crise migratoire monopolise les écrans comme les esprits, nous avons voulu déconstruire les murs pour mieux les comprendre. Pierre par pierre.
Pourquoi ? Pour qui ? Par qui ? Nous sommes allés chercher des réponses essaimées autour du monde ; en Europe, mais aussi en Bosnie, en Israël, au Maroc et jusqu’au pôle Nord. Nous y avons trouvé toutes sortes de clôtures. Fleurons du patrimoine, vecteurs de culture, outils de domination, arguments sécuritaires ou enjeux lucratifs… Voilà un aperçu de l’édifice que nous avons bâti, reportage après reportage. Débat après débat.
Et le long du chemin, une seule barrière à ne pas franchir : celle que chevauchent les donneurs de leçons.
Pour éviter la distinction manichéenne entre « méchants profiteurs » et « souffre-douleurs », il nous fallait conter l’envers du béton, entendre ceux qui vivent de ces fractures. Avec pour unique obsession d’apporter à la froideur des grillages et des barbelés un peu d’humanité.
La 91e