Il y a presque un an débutait l’épidémie d’Ebola… aujourd’hui on dépasse le cap des 10 000 morts en Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. En Guinée, on dénombre 3219 cas déclarés et 2129 décès.
Les étudiants de 4ème de l’ISIC de Kountia à Conakry (Guinée), encadrés par des formateurs de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille en France viennent de réaliser le magazine Tremplin (à télécharger ici) et un site web autour d’Ebola tremplin.info/2015/.

Ce travail a été réalisé dans un contexte difficile, où les réticences de la population envers Ebola sont encore très fortes. La rumeur, la peur et les erreurs de communication dominent. En août dernier, en Guinée forestière une équipe de huit personnes dont trois journalistes ont été tué en révolte contre Ebola. Chaque semaine encore, les agents de préventions, les soignants sont la cible de caillassages, destructions de véhicules et autres violences.

photo-rue*Dans le cadre de ce travail, nous nous sommes rendus dans les centres de traitement en Guinée forestière, nous avons visité celui de Conakry, ainsi que le centre de traitement des soignants mis en place par les militaires français, rencontré de nombreux acteurs de la lutte contre Ebola (Comité de lutte, MSF, Croix rouge, Alima, Waha)…. L’approche est globale, sociétale. Une cinquantaine de reportages, interviews, portraits… C’est très probablement le travail journalistique le plus complet réalisé sur Ebola en Guinée.
Ce projet s’inscrit dans le cadre plus large d’un programme piloté par Expertise France et financé par l’Union européenne. Celui-ci vise à contribuer à la stabilité du pays et à la consolidation de l’Etat de droit en Guinée, via l’amélioration du dialogue politique et citoyen au travers le renforcement des capacités techniques et académiques et professionnelles du secteur des médias et le renforcement de la visibilité structurelle et économique de ces derniers.

EBOLA2*
Au même titre qu’en zone de conflit, le travail des journalistes est fondamental pour faire taire la rumeur et expliquer. L’ESJ-Lille affiche une réelle expertise de ces terrains délicats et intervient depuis plus de vingt ans à l’international pour contribuer à la formation des journalistes et améliorer le dialogue démocratique.

 

 

Articles parus dans la presse :

Science et Vie junior