Dans le cadre du programme fédéral « Agir et Gagner », la FFT et l’ESJ Lille (Ecole Supérieure de Journalisme de Lille) ont mis en place un programme d’échanges entre 15 étudiants et 15 espoirs du tennis français.

Présent à Lille à l’occasion de la finale de Coupe Davis France-Belgique qui aura lieu du 24 au 26 novembre, Bernard Giudicelli, le Président de la FFT a signé, ce mercredi, une convention avec Pierre Savary, le directeur de l’ESJ de Lille, en présence de Pierre-Henry Brandet, directeur du pôle communication, de l’image et des systèmes d’information, d’Emilie Loit et d’Isabelle Langé, présidente de la commission de presse.
Un partenariat gagnant/gagnant
Portant jusqu’à la fin de la mandature, cette convention est un prolongement de la précédente qui avait pour but de sensibiliser les étudiants en journalisme au sujet de la construction du nouveau stade et du programme NRG. Elle prévoit cette fois de mettre en relation 15 jeunes étudiants et 15 espoirs du tennis français dans le cadre du nouveau programme fédéral « Agir et Gagner ». Cette collaboration permettra aux jeunes joueurs et aux étudiants de la filière Journaliste sportif de perfectionner dans l’exercice de l’interview dans les rôles d’interviewé/intervieweur.
Accrédités pour la finale de la Coupe Davis France-Belgique, les étudiants auront une première occasion de découvrir les coulisses de l’organisation d’un événement sportif international, avant de travailler avec les espoirs sélectionnés dans les mois qui viennent.
A l’issue de plusieurs rencontres et interviews avec leur binôme, les étudiants de la section « journalisme sportif », nouvellement créée à l’ESJ Lille, écriront un papier portrait de l’espoir avec lequel ils auront travaillé. Sur les 15 portraits réalisés, 5 seront retenus par l’ESJ Lille pour être soumis à la Commission de presse de la FFT qui choisira le meilleur portrait.
L’étudiant auteur du portrait retenu ainsi que l’espoir auteur de la plus belle prestation lors des interviews filmées (selon les étudiants de l’ESJ Lille et Pierre Savary) se verront récompensés par deux places (chacun) pour la finale de Roland-Garros 2018 et le Rolex Paris Masters 2018.