Présentation

La télépréparation à l’ESJ Lille, c’est :

Une préparation à distance aux concours des écoles de journalisme sur notre plateforme de « e-learning ». Celle-ci se déroule de septembre à fin mai et s’articule en trois sessions indépendantes. Chaque session étant différente, il est conseillé de suivre les trois sessions pour une meilleure préparation.

Un entraînement qui répond aux objectifs de la majorité des épreuves des concours des écoles reconnues.
La préparation propose :
• des cartes interactives en fonction de l’actualité, des exercices hebdomadaires de connaissance de l’actualité et de l’orthographe, sous formes de quiz autocorrectifs, des questions développées sur des sujets d’actualité ;
• les épreuves suivantes : écriture créative, compte rendu, synopsis ou démarche de reportage, anglais, des entraînements aux oraux.

Un planning défini au début de chaque session pour organiser son temps de travail.
Les sujets sont publiés progressivement selon le planning communiqué en début de session. Vous rédigez votre devoir au moment qui vous convient le mieux et le postez dans la boîte de dépôt avant la date limite de restitution. Votre tuteur récupère votre copie, l’évalue, y annote les commentaires et conseils et vous renvoie ses corrections selon le planning. Vous avez donc rapidement son avis sur la qualité de votre expression, l’organisation de votre copie, la qualité de vos relances, votre capacité à soutenir l’attention d’un lecteur, la justesse de vos remarques et de vos analyses.

Des forums pour échanger avec votre tuteur et les autres étudiants
Tout au long de votre session, vous êtes inscrit(e) dans un groupe de travail et vous avez la possibilité de discuter avec votre tuteur et les autres membres du groupe par l’intermédiaire d’un forum. Par ailleurs, des « chats » avec des formateurs ou des responsables de l’ESJ Lille sont régulièrement organisés pour répondre à vos questions sur l’école, la scolarité, les conditions du concours, les choses à savoir impérativement, les conseils pour vous préparer…

L’ESJ Lille propose également des semaines de « coaching concours » à Lille ou Paris

Besoin d’émulation de groupe ? Pour doper votre préparation aux concours, nous vous proposons deux modules indépendants d’une semaine à Lille et Paris.
Le contenu de ces modules est différent de celui de la préparation à distance.
Ces semaines d’entraînements sont encadrées par des journalistes intervenants de l’ESJ Lille.

'48% des étudiants ayant suivi la télépréparation ont intégré une école de journalisme reconnue

 

Programme et tarif

Trois sessions à distance durant l’année universitaire 2016-2017 :

SESSION 1 SESSION 2 SESSION 3
DUREE 9 semaines 9 semaines 7 semaines
DATE du 26 septembre au 12 décembre 2016
(interruptions du 24 au 29/10/16
et du 5 au 10/12/16
du 23 janvier au 31 mars 2017
(interruption du 13 au 18/02/2017)
du 10 avril au 26 mai 2017
(entraînement spécifique aux oraux)
PROGRAMME • des exercices autocorrectifs de connaissance de l’actualité, d’orthographe et d’anglais
• des devoirs corrigés individuellement : sujets de compréhension de l’actualité, écriture, compte rendu et observation, démarche de reportage, anglais.
• un concours blanc sur le modèle du concours d’entrée à l’ESJ Lille
• une animation de groupe, des conseils, avec les outils de la plateforme de l’ESJ Lille : chats, forums, téléconférences, messagerie.
• des outils statistiques d’évaluation individuelle
• des exercices autocorrectifs de connaissance de l’actualité, d’orthographe et d’anglais
• des devoirs corrigés individuellement : sujets de compréhension de l’actualité, écriture, compte rendu et observation, démarche de reportage, anglais.
• un concours blanc sur le modèle du concours d’entrée à l’ESJ Lille
• une animation de groupe, des conseils, avec les outils de la plateforme de l’ESJ Lille : chats, forums, téléconférences, messagerie.
• des outils statistiques d’évaluation individuelle
• des exercices autocorrectifs de connaissance de l’actualité et d’orthographe
• des questions de compréhension de l’actualité corrigées individuellement
• des entraînements à l’oral : actualité, démarche de reportage, projet professionnel, anglais.
TARIF 600 euros 600 euros 400 euros
TARIF PREFERENTIEL
1100 euros pour l’inscription aux trois sessions de septembre, janvier et avril (réduction de 32%)

Semaines de coaching concours à Lille ou Paris :

SESSION A LILLE SESSION A PARIS
DUREE 5 jours 5 jours
NOMBRE DE PARTICIPANTS 20 étudiants par semaine 20 étudiants par semaine
DATE du 24 au 28 octobre 2016 ou du 13 au 17 février 2017 du 24 au 28 octobre 2016 ou du 13 au 17 février 2017
PROGRAMME • trier, suivre et ficher l’actualité au quotidien
• revues de presse commentée
• culture générale
• atelier d’écriture (écrire vivant, décrire, accroche, chute…)
• exercices d’entraînement aux épreuves d’observation et de reportage
• trier, suivre et ficher l’actualité au quotidien
• revues de presse commentée
• culture générale
• atelier d’écriture (écrire vivant, décrire, accroche, chute…)
• exercices d’entraînement aux épreuves d’observation et de reportage
TARIF 600 euros 600 euros

Inscription

Inscription à la télépréparation

Attention, les inscriptions à la session 2 de la télépréparation sont désormais closes.
Date limite d’inscription pour la session 3 : 5 avril 2017

S’inscrire à la session de la télépréparation : cliquez ici.

Inscription au « Coaching concours »

Date limite d’inscription pour la session 2 du « coaching concours » : 7 février 2017

S’inscrire au « Coaching concours » : cliquez ici

 

Pour toute demande de renseignement, vous pouvez contacter Rachel Bertout :
rachel.bertout@esj-lille.fr – 03 20 30 44 35

Témoignages

« La télépréparation permet de garder une régularité. On doit rendre des travaux toutes les semaines, ce qui nous oblige à ne pas lâcher l’actualité ! Les exercices de français ressemblent beaucoup à ce que l’on va avoir en concours, c’est un bon entraînement pour revoir des choses que l’on pensait acquises mais que beaucoup avaient oublié (grammaire, syntaxe). Notre vocabulaire s’enrichit beaucoup et cela sert pour les exercices de rédaction d’article. Le plus indéniable : les concours blancs qui permettent de se mettre en situation chez soi et aussi de se comparer aux autres étudiants avec un classement.»
Iris, télépréparante 2015
« Les exercices proposés permettent de beaucoup mieux appréhender les épreuves le jour J, et les différents tuteurs sont des contacts privilégiés qui nous conseillent de façon efficace tout au long des sessions. La télépréparation m’a permis de me sentir dans une ambiance proche des véritables prépas, tout en me laissant poursuivre mes cours de licence. »
Yoann
« La téléprépa aux épreuves écrites m’a apporté la pratique qui manquait à mes révisions. Les devoirs à rendre (de manière régulière) m’ont permis de m’exercer mais aussi de cibler avec précision les thèmes et les méthodes à apprendre, évitant ainsi le travail superflu. Cela m’a également donné une idée du niveau exigé aux concours, et de mon propre niveau. Quant à la préparation aux oraux, celle-ci a été probablement décisive. Les sessions Skype organisées avec les enseignants demandent peu de temps, mais sont d’une redoutable efficacité. En seulement un ou deux entraînements à l’oral de motivation (de loin le plus important, quelle que soit l’école) il est possible de découvrir ses failles et ses points forts, quelles questions-pièges vont être posées et comment y répondre. »
Clément
« Je pense que globalement la téléprep m’a appris à mieux appréhender les épreuves pour arriver plus sereine aux concours.

Cette année, le tuteur qui me corrigeait nous a d’emblée contactés pour nous encourager à lui poser des questions par mail. Ses corrections étaient personnalisées et il nous écrivait lorsque nous n’avions pas rendu un devoir, pour nous inciter à le faire. Cela a créé un climat de confiance qui a fait que, d’une part, on s’est senti plus libre de lui écrire, y compris hors des sessions où il était en charge de nous, et d’autre part, nous avions confiance dans ses réponses.

Je dis « nous » car j’en ai discuté avec un étudiant qui a demandé de l’aide pour son oral de l’IFP et qui partage mon point de vue. »

Pauline
« La téléprépa m’a bien aidé à appréhender les épreuves écrites.

D’abord, les épreuves de créativité qui restent des épreuves particulières et assez difficile si on ne connaît pas réellement les enjeux.

La correction personnalisée est donc un bon point pour comprendre nos erreurs et nous aider à mieux exploiter nos idées et ainsi à progresser.

Les questionnaires d’actualité sont aussi d’une grande aide car ils mettent l’accent sur des détails (l’orthographe d’un nom, les visages à retenir, les chiffres-clés…). Cela nous pousse à nous informer de façon encore plus complète. »

Marie
« J’ai apprécié ce programme, le site était clair et c’est facile pour s’y retrouver. Les charges de devoirs étaient bien dosées. Je n’ai rien à redire là-dessus. »
Leslie
« Concernant la plateforme, il n’y a aucun problème. La navigation est très simple et les catégories sont cohérentes. On retrouve très facilement les fichiers que l’on recherche. Les rubriques, classées chronologiquement, permettent de gérer l’emploi du temps. »
Adrien
« Les tests d’actualité et de français hebdomadaires nous permettent de faire un bilan des événements passés et de compléter nos fiches au fur et à mesure de la télépréparation. Chaque fin de session est ponctuée d’un concours blanc, l’occasion de mettre en exercice la méthode et les connaissances acquises, et de moins appréhender le jour-j. Sur la plateforme, nous avons la possibilité de contacter directement les correcteurs, pour parler des notes obtenues ou éclaircir quelques incompréhensions. Via les forums, avec d’autres télépréparants, nous avons également pu se répartir les fiches, ou partager nos devoirs et les appréciations des correcteurs.»
Noémie, télépréparante 2015
« La préparation en ligne a l’avantage d’être un cadre rythmé (devoirs à rendre chaque semaine et quizz), ce qui permet d’être obligé de se dégager du temps lorsqu’on mène des études prenantes en parallèle. Les examinateurs, lors des oraux blancs, sont compétents et sympathiques. L’administration est réactive en cas de souci. »
Laure
« L’un des avantages de la télépréparation, c’est la régularité qu’elle implique. Par exemple, les quizz hebdomadaires d’actu et de français permettent de prendre conscience des notions et des sujets qu’il reste encore à assimiler et d’éviter ainsi d’accumuler les lacunes. Chaque semaine, un devoir plus long est également à rendre (libre-propos, commentaire de film…) et le sujet mis en ligne en début de semaine est à retourner pour le vendredi. Ce délai est assez large pour permettre de s’organiser sans être pris au dépourvu.Autre avantage important, la possibilité d’échanger entre élèves et correcteurs par l’intermédiaire des forums. Cet outil est particulièrement utile pour les conseils d’ordre méthodologique et pour un suivi personnalisé. Les notes et appréciations attribuées aux devoirs rendus aident également à suivre notre progression. Enfin, le concours blanc qui a clôturé la première session est un bon moyen de faire le bilan sur ses acquis et sur les points qu’il reste à voir ou à revoir. En définitif, même si le rythme de travail est soutenu, le planning permet de s’organiser à l’avance et oblige à travailler avec assiduité même dans les moments où la motivation est en baisse.»
Leïla
« Je suis très satisfaite. Pour plusieurs raisons : tout d’abord, le site est très clair, facile d’utilisation, l’on parvient aisément à consulter ses notes et ses devoirs. De plus, les correcteurs sont rapides dans le rendu des devoirs, de plus la correction qu’ils proposent est toujours constructive. Autre aspect positif : le fait que l’on puisse échanger avec les correcteurs et les autres télépréparants. »
Leïla
« Cette première session de télépréparation s’est parfaitement déroulée. L’annonce du planning m’a permis de gérer parfaitement mon temps de travail et mon emploi du temps. Par ailleurs, je ne pense pas avoir rencontré de difficultés particulières. L’utilisation de la plateforme est assez facile à comprendre. J’aurais juste préféré assister plus activement aux chats, qui se déroulaient chaque lundi soir, jour où je terminais trop tard les cours pour être rentrée à 20h. Mais les compte-rendus m’ont permis de jeter un oeil à ce qui s’était dit.»
Aude
j’ai suivi l’année de mes concours la prépa en ligne de votre école, formation que j’ai suivie avec grand enthousiasme, d’autant plus qu’elle m’a permis d’être admissible à l’oral de l’ESJ. J’en ai gardé un très bon souvenir, notamment pour la modernité de son format (unique ?), et au-delà, pour le sérieux et la disponibilité de l’équipe de formateurs chargée d’encadrer les étudiants. Je vous contacte aujourd’hui afin de vous proposer d’intégrer cette équipe.
Journaliste

FAQ

Foire Aux Questions de la télépréparation

1- Comment se déroule la préparation à distance ?

2- Quel est le contenu de la télépréparation ? Pouvez-vous en expliquer le fonctionnement ?

3- La télépréparation comprend-elle des cours théoriques assurés par des professeurs de l’ESJ Lille?

4- Comment se déroulent les épreuves ? Le temps est-il limité comme lors du concours, c’est-à-dire un temps donné (et pas plus) pour terminer sa composition ?

5- Combien d’heures de travail sont nécessaires à la bonne réalisation de cette formation ?

6- Quelles seront nos relations avec les tuteurs et avec les autres inscrits à la télépréparation ?

7- Y aura t-il des horaires de connexion précis ou pouvons nous en avoir le libre choix ?

8- Doit-on rédiger les réponses aux exercices directement ou avons-nous un temps de réflexion ?

9- Quelle est la différence entre l’inscription à une session, et la proposition d’inscription à deux sessions ?

10- Est-il possible de s’inscrire à la deuxième session uniquement ?

11- Quelle est la date de clôture des inscriptions ?

12- J’ai accès à internet uniquement le week-end. Cela peut-il poser problème quant à la remise des devoirs et au fonctionnement de la télépréparation ?

13- J’ai le choix cette année (L3) de suivre un cursus d’histoire-anglais ou de sciences politiques, quel parcours est, selon vous, le mieux adapté aux attentes de formation d’une future journaliste ?

14- Pour les questions d’actualité, a t-on le droit d’aller chercher une aide sur internet ?

15- Je crains qu’une formation uniquement par le net ne gomme les contraintes de l’écrit : composer en temps limité, écrire manuellement (le problème des ratures et autres n’existe plus avec l’ordinateur, etc.)

16- Le nombre de participants à la téléformation est-il limité ?

17- L’inscription à la téléformation peut-elle jouer un quelconque rôle, positif ou négatif, dans la réussite du concours ? A l’oral, notamment, le jury aura-t-il accès aux notes obtenues à la téléformation ?

18- Quelles autres préparations conseillez vous afin d’avoir les meilleures chances de réussite aux concours ?

19- La télépréparation est une affaire purement commerciale ?


1- Comment se déroule la préparation à distance ?

Il s’agit d’un entraînement à distance, par le biais d’une plateforme de « e-learning ». Chaque semaine vous avez des exercices d’orthographe et de connaissance de l’actualité sous forme de quiz autocorrectifs et de questions développées sur des sujets d’actualité. Par ailleurs, vous avez à composer par écrit sur une épreuve parmi les suivantes : écriture créative, compte rendu, synopsis ou démarche de reportage, anglais. Les sujets sont publiés selon le planning communiqué en début de session. Vous rédigez votre devoir au moment qui vous convient le mieux et le postez dans la boîte de dépôt avant la date limite de restitution. Votre tuteur récupère votre copie, l’évalue, y annote les commentaires et conseils et vous renvoie sous huitaine ses corrections selon une trame préalablement définie. Vous avez donc rapidement son avis sur la qualité de votre expression, l’organisation de votre copie, la qualité de vos relances, votre capacité à soutenir l’attention d’un lecteur, la justesse de vos remarques et de vos analyses.

Retour à la liste des questions

2- Quel est le contenu de la télépréparation ? Pouvez-vous en expliquer le fonctionnement ?

La télépréparation comporte en premier lieu des exercices automatisés autocorrectifs : quiz de français, d’anglais, de connaissance de l’actualité, cartes interactives. Vous pouvez faire et refaire ces exercices, améliorer vos « scores », mémoriser les réponses qui vous posent problème. Ces exercices ne correspondent pas forcément aux épreuves du concours, mais ils vous facilitent votre préparation, d’une manière plutôt ludique.
Vous avez par ailleurs des devoirs à renvoyer à vos formateurs, qui sont corrigés individuellement.
Vous rédigez chaque devoir selon un « lignage » dans un délai précisé sur le planning de la session. Vous déposez vos copies électroniques dans la boîte de dépôt aux formateurs de la télépréparation qui corrigent vos copies individuellement et vous les retournent à la date indiquée dans le planning.

Retour à la liste des questions

3- La prépa comprend t-elle des cours théoriques assurés par des professeurs de l’ESJ Lille ?

Il n’y a pas de « cours théorique » à proprement parler. C’est d’ailleurs le cas à l’ESJ Lille, où la scolarité est composée pour les 3/4 de travaux pratiques sous la direction de journalistes professionnels. Les tuteurs sont des intervenants réguliers à l’école.
En revanche, il existe des semaines de « coaching concours » en présentiel à Lille ou Paris. Ces sessions comportent à la fois des heures de cours et des exercices d’entraînement.

Retour à la liste des questions

4- Comment se déroulent les épreuves ? Le temps est-il limité comme lors du concours, c’est-à-dire un temps donné (et pas plus) pour terminer sa composition ?

Les délais de restitution sont assez larges, pour faciliter la vie de ceux d’entre les candidats qui ont une activité professionnelle ou étudiante par ailleurs, et aussi pour les nombreux « expats » ou étudiants étrangers qui s’inscrivent à la télépréparation. Vous avez un impératif de restitution pour les devoirs. Mais vous avez tout intérêt à vous mettre dans les conditions du concours, et à vous efforcer de composer semaine après semaine dans les limites de temps que vous rencontrerez au moment des épreuves. De même, le principe de la préparation à distance fait que rien ne vous empêche de faire appel à des aides extérieures pour effectuer les travaux demandés. Mais le jour de l’épreuve, vous serez seul(e) face à vous-même…

Retour à la liste des questions

5- Combien d’heures de travail sont nécessaires à la bonne réalisation de cette formation ?

Les exercices de connaissance de l’actualité ne doivent pas excéder deux heures et demie (les épreuves d’actualité aux concours durent en moyenne 2 heures. La plateforme vous donne a posteriori votre « score » : la note, et le temps que vous avez mis pour répondre. Pour les autres épreuves, vous n’avez pas besoin d’être connecté pendant que vous rédigez. Il faut compter une moyenne de 3 à 4 heures de travail hebdomadaire pour cette préparation (hors temps personnel consacré à votre suivi de l’actualité).

Retour à la liste des questions

6- Quelles seront nos relations avec les tuteurs et avec les autres inscrits à la télépréparation ?

Vous êtes inscrit(e) dans un groupe et vous avez la possibilité de discuter au sein de votre groupe de travail et avec vos collègues inscrits à la télépréparation ainsi qu’avec votre tuteur par l’intermédiaire d’un forum installé dans la plateforme de télépréparation. Vous dialoguerez également avec votre tuteur par mail si vous le souhaitez. Il est possible d’organiser en cours de session des « chats » avec des formateurs ou des responsables de l’ESJ pour vous en dire plus sur l’école, la scolarité, les conditions du concours, les choses à savoir impérativement, les conseils pour vous préparer dans les meilleures conditions…

Retour à la liste des questions

7- Y a t-il des horaires de connexion précis ou pouvons nous en avoir le libre choix ?

Nous avons essayé de faire un compromis entre la nécessité pour vous de pouvoir effectuer cette préparation même si vous avez une occupation durant la journée et l’autre nécessité de vous préparer à concourir dans des délais resserrés. Donc, les délais de restitution sont au départ relativement larges et se réduisent progressivement au cours de la préparation.

Retour à la liste des questions

8- Doit-on rédiger les réponses aux exercices directement ou avons-nous un temps de réflexion ?

Les quiz d’actualité et d’orthographe se font en temps réel dès leur ouverture et sont accessibles pendant toute la session depuis leur jour de parution. La plateforme vous indique un « score » : combien de réponses fausses ou non répondues, quel temps avez-vous mis pour le remplir. Les autres épreuves sont publiées sur la plateforme et peuvent être rédigées hors connexion.

Retour à la liste des questions

9- Quelle est la différence entre l’inscription à une session, et la proposition d’inscription à deux sessions ?

NIl est intéressant pour les futurs candidats d’avoir la possibilité de choisir leur période de préparation mais aussi de suivre un entraînement dans la continuité de l’année universitaire. La régularité dans la préparation est un véritable gage de réussite aux concours. Vous pouvez vous inscrire pour la session de septembre-décembre et décider au vu de vos résultats que la session de janvier-mars ne vous est pas indispensable, ou au contraire qu’une « piqûre de rappel » vous fera progresser. Les sujets proposés sont différents pour chaque session.

Retour à la liste des questions

10- Est-il possible de s’inscrire à la deuxième session uniquement ?

  • 600 euros par session pour les sessions de septembre et de janvier
  • 400 euros pour la session de préparation d’avril
  • 1100 euros pour l’inscription aux trois sessions de septembre, janvier et avril (réduction de 32%)

Retour à la liste des questions

11- Quelle est la date de clôture des inscriptions ?

Les inscriptions sont closes quelques jours avant le début de la session afin d’organiser les groupes de travail.

Retour à la liste des questions

12- J’ai accès à internet uniquement le week-end. Cela peut-il poser problème quant à la remise des devoirs et au fonctionnement de la télépréparation ?

Nous avons prévu des périodes de travail ne pénalisant pas ceux qui ont des cours dans la journée ou une activité professionnelle. Mais votre intérêt, c’est de vous habituer à travailler rapidement. Parce que le jour du concours, le facteur temps est un paramètre essentiel.
Les quiz restent en ligne tout au long de la session. Vous pouvez les refaire, améliorer vos scores, et réviser ainsi de manière un peu plus ludique.

Retour à la liste des questions

13- J’ai le choix cette année (L3) de suivre un cursus d’histoire-anglais ou de sciences politiques, quel parcours est, selon vous, le mieux adapté aux attentes de formation d’une future journaliste ?

Ce sont deux parcours intéressants. Ce qui doit vous guider, se sont vos goûts personnels, votre projet personnel : où vous voyez-vous dans 10 ans, dans quel type de presse, dans quelle rubrique. Personnellement, il me semble que la pratique des langues étrangères est plus que jamais une nécessité impérieuse pour exercer ce métier. Il est vrai que beaucoup de candidats, et beaucoup d’étudiants en journalisme ont cultivé auparavant la science politique, mais aussi la philosophie, l’histoire, les sciences économiques…

Retour à la liste des questions

14- Pour les questions d’actualité, a-t-on le droit d’aller chercher une aide sur internet ?

Techniquement, rien ne vous empêche de tenter d’utiliser les moteurs de recherche pour combler vos manques. Mais ce n’est pas votre intérêt, et cela ne risque pas de vous faire progresser sur la rapidité ou la mémorisation…

Retour à la liste des questions

15- Je crains qu’une formation uniquement par le net ne gomme les contraintes de l’écrit : composer en temps limité, écrire manuellement (le problème des ratures et autres n’existe plus avec l’ordinateur, etc.)

Effectivement, au concours vous ne pouvez composer par ordinateur. Un conseil, continuez à pratiquer, quand vous le pouvez, l’écriture manuscrite.

Retour à la liste des questions

16- Le nombre de participants à la téléformation est-il limité ?

Nous constituons des groupes d’une quinzaine de personnes maximum, encadrés par un tuteur. Le nombre de groupes dépend du nombre d’inscrits.

Retour à la liste des questions

17- L’inscription à la téléformation peut-elle jouer un quelconque rôle, positif ou négatif, dans la réussite du concours ? A l’oral, notamment, le jury aura-t-il accès aux notes obtenues à la téléformation ?

L’inscription à la télépréparation aura un effet positif sur vos résultats au concours sous réserve d’assiduité. Il y a une stricte séparation entre la télépréparation et le concours. Cela veut dire que les équipes qui travaillent à la télépréparation et celles qui organisent le concours agissent de manière indépendante. Un conseil à ce propos : ce n’est pas parce qu’un sujet sera « sorti » au cours de la télépréparation qu’il ne « tombera » pas au moment du concours. Ensuite, les épreuves écrites du concours sont anonymes, et bien entendu, les notes obtenues à la télépréparation sont strictement confidentielles et ne sont pas accessibles aux membres des jurys de l’oral. Les tuteurs de la télépréparation ne seront pas membres des jurys de l’oral.

Retour à la liste des questions

18- Quelles autres préparations conseillez vous afin d’avoir les meilleures chances de réussite aux concours ?

Nous préférons ne pas faire de commentaire sur les autres prépas. Jamais nous ne sommes interrogés par les initiateurs de ces formations, que nous ne connaissons pas. C’est la raison pour laquelle nous avons jugé nécessaire d’occuper ce terrain et être à la fois économiquement raisonnables, pédagogiquement responsables et enfin utiles à tous ceux qui envisagent de devenir journaliste.

Nous vous recommandons la lecture de l’ouvrage suivant : Concours d’entrée en école de journalisme, par Anne-Lise CARLO et Yohanna SULTAN, éditions Foucher (Réussir), 2006 (2e éd.), 192 pages, 18 euros. Ne vous étonnez pas de ne pas y trouver de référence à notre télépréparation, l’ouvrage ayant été publié avant que notre projet ne voie le jour.

Retour à la liste des questions

19- La télépréparation est une affaire purement commerciale ?

L’ESJ Lille est une association de loi 1901, dont l’essentiel des ressources provient de la taxe d’apprentissage versée par les entreprises et de la participation des étudiants. A titre indicatif, un étudiant « coûte » chaque année près de cinq fois le montant de son inscription. Nous sommes très peu subventionnés par la puissance publique que ce soit l’Etat ou les collectivités territoriales. Vous pourrez lire régulièrement dans la presse les difficultés que traversent les écoles professionnelles telles que la nôtre pour trouver des financements satisfaisants et pérennes.

C’est une situation pas toujours confortable mais c’est le fruit de notre liberté et de notre indépendance : nous ne sommes pas adossés à un grand groupe qui nous assignerait des objectifs de rentabilité, nos enseignants ne sont pas recrutés par l’Etat, et nous nous attachons à ce que les étudiants soient parfaitement préparés à affronter leur future vie professionnelle sans pour autant être « formatés ». Je vous conseille si vous le désirez d’en discuter avec d’anciens élèves de l’école : le site vous permet de les identifier. C’est pourquoi le concours d’entrée est payant : il n’est pas financé par les scolarités des étudiants.

Il en est de même pour la préparation à distance. Vous remarquerez que nous avons essayé de « tirer » nos tarifs vers le bas et que nous sommes bien loin de ceux pratiqués par les officines que nous dénonçons. Et nous offrons à ceux qui s’inscrivent à cette préparation en toute liberté la garantie de notre sérieux, ainsi que celui des tuteurs qui sont nos intervenants et nos correcteurs.

Retour à la liste des questions