Ces dernières semaines, les questions de sécurité et d’organisation pour l’Euro 2016 de football et les fameuses « Fan Zone » ont été au coeur de l’actualité.

Ce mardi 3 mai à l’heure du midi, en compagnie des responsables, des volontaires, Yannick Leborgne, le directeur des sports de la MEL, Métropole Européenne de Lille, est venu présenter aux étudiants de l’Ecole le dispositif mis en place avec la Fan Zone de Lille.

Sur une superficie de 13 000 m² au sein du Parc Matisse, entre les gares Lille Flandres et Lille Europe, avec une capacité de 25 000 spectateurs, Lille sera la troisième Fan Zone de France, derrière Paris (120 000 personnes au Champ de Mars) et Bordeaux (60 000 personnes). Du 10 juin au 10 juillet, de 10h à minuit, il sera possible d’assister en direct à toutes les rencontres de l’Euro 2016 sur écran géant. L’entrée est gratuite. La partie événementielle, avec notamment quatre concerts, sera gérée par NEP, l’agence du groupe Rossel – La Voix. Espaces de restauration, centre des médias et même terrains de football seront aménagés dans une Fan Zone, « entièrement sécurisée ».

En termes de chiffres pour la métropole lilloise, l’Euro 2016, c’est 500 000 supporteurs venus de tous pays (dont 300 000 spectateurs pour les six matchs au Stade Pierre-Mauroy), 99 millions de dépenses envisagées, près de 900 emplois générés par la retransmission des 51 matchs de l’Euro, 151 millions d’euros de retombées annoncées.

« Après la finale de la Coupe Davis au Stade Pierre-Mauroy, 70% des supporteurs suisses exprimaient le souhait de revenir visiter Lille ensuite. Et 85% de ces supporteurs venaient pour la première fois à Lille », note Yannick Leborgne.

Avec des équipes nationales comme l’Allemagne, l’Ukraine, la Russie, la Slovaquie, la Suisse, l’Italie et l’Irlande, avec cerise sur le gâteau un match de l’équipe de France, un huitième et un quart de finale, on imagine l’impact que pourra avoir l’Euro 2016 et sa Fan Zone pour Lille… Métropole européenne.

Ce mardi midi, toutes les questions (budget, sécurité, enjeux, …) ont pu être posées au directeur des sports de la MEL. La rencontre a été fort enrichissante dans le cadre de la culture générale sur l’organisation des grands événements.

A noter enfin qu’une dizaine d’étudiants de l’Académie ESJ feront partie de l’équipe d’accueil des médias, durant l’Euro 2016, au sein de la Fan Zone gérée par la MEL. Une belle manière d’être au contact des confrères venus du monde entier.