Dans la foulée de Rio et d’un huitième titre consécutif de champion de France…

Jérémie Azou est à l’ESJ Lille ce mardi 18 avril.

Mens sana in corpore sano… Un esprit sain dans un corps sain. L’expression date de l’Antiquité et du poète Juvénal.  Rabelais, lui, parle « d’une tête bien pleine ». Et Montaigne « d’une tête bien faite ».

Avec la venue de Jérémie Azou qui a toujours su concilier les études et le sport au plus haut niveau, les étudiants de la licence professionnelle Journalisme de sport ont été gâtés ce mardi 18 avril. Le champion olympique en deux de couple poids léger cet été à Rio est venu, en effet, à la rencontre des futurs journalistes de sport de l’ESJ Lille. Dans la vie, Jérémie Azou est aussi masseur-kinésithérapeute et ostéopathe. Une manière de soigner les corps : le sien, celui des autres.

Un rendez-vous avec les étudiants d’autant plus fort qu’il venait pour Azou au lendemain du huitième titre consécutif de champion de France en skiff poids léger, décroché ce week-end à Cazaubon dans le Gers. Le champion olympique en a même profité pour établir un nouveau record du bassin en 6’47’’00.

Derrière Azou le Superman, l’Extraterrestre ou encore le Surdoué, les étudiants de la licence professionnelle Journalisme de sport ont surtout découvert un homme. Avec une tête bien pleine… et surtout bien faite.