Lundi 18 septembre – L’ESJ Lille a organisé le vernissage de l’exposition photo « Sans Direction Fixe » de Mahaut Landaz, étudiante de la 92e promotion de la filière généraliste.

« Sans Direction Fixe » est un itinéraire avec les SDF qui refusent de dormir dans les centres d’hébergement d’urgence. Cette série de clichés a été réalisée dans le cadre de la session photo en première année de master,  et a été élue meilleur reportage photo de la promo. L’exposition reste visible dans les locaux de l’école jusque fin septembre.

Félicitations Mahaut !

Au delà des 70 000 places d’hébergement d’urgence manquantes, certaines personnes SDF restent réticentes à accepter les solutions d’hébergement d’urgence, même pendant les périodes de grand froid. La démarche a été de donner la parole aux SDF pour qu’ils racontent leur expérience dans les centres d’hébergement, qui en dit aussi souvent beaucoup sur leur rapport à la rue. Les centres d’hébergement d’urgence, s’ils sont nécessaires, sont des lieux où les SDF doivent se conformer à diverses règles. Des contraintes qui n’existent pas dans la rue.

Alors que les centres d’hébergement d’urgence sont régulièrement saturés, il semblait intéressant de prendre le contre-pied en se demandant pourquoi certains préfèrent la rue. L’editing des photos a pour but de mettre en valeur le discours à la première personne des sans-abris pour confronter plus directement le spectateur à ce sujet dont on détournerait bien le regard.

Savez vous ce qu’est la chanme ? C’est faire la manche. Des barrières linguistiques qui sont peut-être anecdotiques mais qui révèlent aussi quelque chose de l’univers des sans-abris, fait de petites techniques pour survivre et de bons plans pour grappiller quelques miettes de confort. Par le thème du refus de l’hébergement d’urgence, c’est aussi ce mode de vie que j’ai voulu montrer, et j’espère, humaniser.

Mahaut Landaz