Journalistes de sport et champions du tennis français de demain, dans les tribunes de Roland-Garros en compagnie du président de la FFT, Bernard Giudicelli, à l'occasion du prix Gérard-du-Peloux.

 En ouverture de Roland-Garros, Clément Commolet a reçu le prix Gérard-du-Peloux ce samedi 26 mai au bar de la presse du court Philippe-Chatrier. Remis par le président de la Fédération française de tennis, Bernard Giudicelli, ce prix récompense chaque année le travail d’un jeune étudiant journaliste pour la qualité de son reportage.

Pour la quatrième édition du prix, un partenariat original a été noué entre l’Ecole supérieure de journalisme de Lille et la Fédération française de tennis. Dans leur formation, quinze étudiants, futurs journalistes de sport, ont été associés à quinze espoirs du tennis français afin de réaliser interviews et portraits.

Clément Commolet a été récompensé pour un reportage extrêmement complet : « Titouan Droguet – À la croisée des cour(t)s ». Le jury, composé par les membres de la Commission presse de Roland-Garros présidée par Isabelle Langé, a été séduit par une belle diversité d’angles sur la vie d’un sportif de haut niveau de 16 ans comme Titouan Droguet.

Manon Léonard, de son côté, a été élue par les étudiants de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille pour la qualité de son entretien. « A 17 ans, elle fait preuve d’une belle personnalité qui transparaît dans son jeu » analyse Laurent Majurel, l’étudiant auteur de l’article.

Pour découvrir le reportage de Clément Commolet : 

https://esj-lille.fr/bruits-de-couloirs/titouan-droguet-a-la-croisee-des-courts/