L’un est une plume pleine de promesses, l’autre un espoir du tennis français. En ouverture de Roland Garros et en prélude au grand retour de Roger Federer, tous les deux ont été récompensés par le prix Gérard-du-Peloux, remis par le président de la Fédération française de tennis Bernard Giudicelli.

Côté jeune journaliste, le lauréat Erwann Simon a été élu  par la commission presse de Roland Garros, pour un portrait intitulé « Océane Babel, à son tour ».  Etudiant au sein de la licence professionnelle Journalisme de sport de l’ESJ Lille, Erwann Simon décrypte la vie et le tennis  d’Océane Babel, une jeune joueuse originaire de Sarcelles.

Côté joueurs, c’est le jeune Picard Lilian Marmousez qui a été remarqué pour sa communication et son extrême disponibilité vis-à-vis de la presse.

Du nom de l’ancien responsable du service des sports du Figaro, président de la Commission de presse de Roland-Garros durant plus de 30 ans, Le Prix Gérard-du-Peloux est issu de la collaboration entre la Fédération Française de Tennis et l’Ecole supérieure de journalisme de Lille. Il permet d’accompagner les jeunes espoirs du tennis français dans la maîtrise de leur communication et les étudiants en journalisme dans leur formation. 

Espoirs du tennis et jeunes journalistes qui joueront et raconteront les Roland Garros de demain, en se souvenant sans doute du grand retour de Federer.

Découvrez l’article des lauréats