Hugo Lindenberg de la 79e promo, lauréat du Prix du Livre Inter 2021

Le 07 juin 2021

© Photo Alexandre Guirkinger

Hugo Lindenberg remporte le 47e prix du Livre Inter pour Un jour ce sera vide aux éditions Christian Bourgois éditions, son premier roman publié en septembre 2020. Le jury, présidé cette année par Dany Laferrière, est composé de 24 auditrices et auditeurs de France Inter représentant toutes les régions de France.
Il n'aura fallu qu'un seul tour de scrutin pour couronner Hugo Linderberg lauréat de cette édition, ce qui n'était plus arrivé depuis 1990 avec le roman de Daniel Pennac La petite marchande de prose.

L'ESJ Lille félicite cet ancien de la 79e promotion du Master généraliste, sorti en 2005.

C’est un été en Normandie. 

Le narrateur est encore dans cet état de l’enfance où tout se vit intensément, où l’on ne sait pas très bien qui
l’on est ni où commence son corps, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d’une guerre qu’il
faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre
eux une amitié d’autant plus forte qu’elle se fonde sur un déséquilibre : la famille de Baptiste est l’image d’un
bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui.
Écrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes
lumineuses qu’on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. L’auteur y explore les méandres des
sentiments et le poids des traumatismes de l’Histoire.